fbpx


PUBLICITE


 
Société

Visas pour la France : reprise « progressive » de l’instruction des demandes à partir du 17 juin


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

L’ambassade de France en Algérie a annoncé, ce jeudi 3 juin, la reprise « progressive » de « l’instruction des demandes de visa à partir du 17 juin prochain.

« Afin d’anticiper une levée de ces restrictions d’entrée sur le territoire français, dont la date n’est pas encore connue à ce jour, les consulats généraux de France en Algérie reprendront progressivement à compter du 17 juin 2021 l’instruction des demandes de visa présentées par des personnes se rendant en France pour motif professionnel », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Les demandeurs doivent également justifier « avoir obtenu par le passé un visa de circulation (visa de court séjour à entrées multiples) délivré par la France, d’une validité d’au moins un an et arrivé à expiration après le 1er novembre 2019 ». « Outre cette catégorie de demandeurs, les conjoints de Français, ainsi que ceux de ressortissants de l’Union européenne, pourront également déposer leur dossier », explique l’ambassade.

Lire aussi : Billets d’Air Algérie, réduction, temps d’attente : tout ce que vous devez savoir (actualisé)

Selon elle, les demandes, « quelle que soit la qualité du demandeur, seront reçues sur rendez-vous qu’il sera possible de prendre en ligne à compter du 9 juin 2021 selon le processus habituel ». « Le contrôle des conditions de dépôt des demandes sera effectué à l’entrée du centre. Les personnes qui ne seraient pas en mesure de justifier qu’elles remplissent ces conditions ne seront pas admises », ajoute-t-elle.

L’ambassade rappelle aussi que la « délivrance d’un visa n’autorise pas nécessairement le franchissement de la frontière ». « Comme indiqué précédemment, celui-ci reste soumis aux restrictions exceptionnelles mises en œuvre depuis le 31 janvier 2021 en raison de la pandémie de la Covid-19 ».

Lire aussi : Billets d’Air Algérie et confinement : baisse de 20% des frais d’hébergement, les étudiants dispensés

Restrictions exceptionnelles

Ces restrictions exceptionnelles sont toujours en vigueur. Seules quelques catégories de voyageurs, sont autorisées à entrer en France, selon elle. La liste figure sur l’attestation de déplacement internationale consultable sur le site du ministère de l’Intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage;

Ces catégories doivent disposer des documents requis habituellement pour l’entrée et le séjour en France tels que passeport, visa, titre de séjour. Elles doivent également présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière :

Lire aussi : Modalités de réouverture partielle des frontières : les Algériens protestent à Paris, Lyon et Marseille

  1. – pour les voyageurs de plus de 11 ans uniquement, le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique « RT-PCR COVID » datant de moins de 72 heures avant le départ (départ du premier vol en cas de voyage avec correspondance) et ne concluant pas à une contamination par la covid-19.
  2. une déclaration sur l’honneur attestant :

– Qu’il ne présente pas de symptôme d’infection à la covid-19.

– Qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage.

– Pour les voyageurs de plus de onze ans uniquement, qu’il accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire national.

– Qu’il s’engage à respecter un isolement volontaire de sept jours après son arrivée en France métropolitaine et à réaliser au terme de cette période, dans le cas d’un voyageur de plus de onze ans, un examen biologique de dépistage virologique (PCR).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités