PUBLICITE


 
Politique

VIDÉO. Nacer Djabi : la classe politique et la société civile « n’ont pas été à la hauteur des défis » et de « ce que demande le peuple »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

La classe politique et la société civile n’a pas su « suffisamment » coordonner leurs actions et « être à la hauteur de ce que demande le peuple algérien », a indiqué, ce samedi 25 janvier, le sociologue Nacer Djabi lors de son intervention aux assises des forces de l’alternative démocratique organisées à Alger.

Lire aussi : Les signataires du pacte l’alternative démocratique proposent une « plateforme pour l’aboutissement de la révolution »

Rappelant les nombreuses initiatives lancées depuis le déclenchement du soulèvement populaire, le sociologue estime qu’il est nécessaire d’aller vers « plus de dialogue », « plus de coordination » et « plus de solidarité » entre les différents acteurs.

Lire aussi : « Plateforme pour l’aboutissement démocratique de la révolution » des forces de l’alternative démocratique (texte intégral)

« Nous avons pas su répondre aux nombreuses questions des citoyens qui sortent dans les manifestations », a-t-il dit. « Nous avons besoin d’une lecture sérieuse de ce qui s’est passé jusqu’à maintenant. Nous n’avons pas été, en tant que partis politiques, syndicats et associations à la hauteur des défis et à la hauteur de ce que demande le peuple algérien », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Les forces de l’alternative démocratique tiendront les assises du 25 janvier même si l’administration refuse de leur accorder une salle

À partir de 2h47.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités