fbpx


PUBLICITE


 
Videos

VIDÉO. Mise en garde contre la présence d’une espèce marine fortement toxique sur la côte ouest


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Méduse

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

Le Centre national de recherche en pêche et aquaculture a mis en garde les marins et tous ceux qui se rendent sur les plages sur la côte ouest contre la présence d’une espèce marine fortement toxique dénommée “la galère portugaise”. Celle-ci a été retrouvée sur une plage à Beni Saf dans la wilaya de Aïn Temouchent.

« Le contact avec les tentacules de cette espèce peut se révéler extrêmement dangereux pour l’homme », prévient-il. Il peut provoquer « de graves brûlures » voire un « arrêt cardiaque ».

En effet, la Galère portugaise, Physalie ou Vessie de mer (Physalia physalis) « est souvent décrite comme une des espèces les plus venimeuses au monde, par l’extrême toxicité de son venin », poursuit-il.

« La est une espèce de siphonophores marins, c’est-à-dire une colonie comportant quatre types de polypes soutenue en surface par un flotteur de 10 à 30 centimètres. Malgré les apparences, ce n’est pas une méduse », précise la même source.

Cette Galère portugaise vit habituellement dans les mers tropicales et subtropicales. « Les vents dominants peuvent les déporter sur de grandes distances, notamment vers les côtes européennes où l’on assiste certaines années à des échouages massifs », conclut-elle.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités