fbpx


PUBLICITE


 
Videos

VIDÉO. Meurtre de Djamel Bensmaïl : son frère appelle à supprimer les vidéos


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Frère de Djamel Bensmaïl

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

 

Le frère  de Djamel Bensmaïl, le jeune bénévole lynché à mort à Larbaa Nath Irathen a appelé, ce mardi 17 août, à supprimer les vidéos du meurtre largement diffusées sur les réseaux sociaux. 

Lire aussi : Meurtre de Djamel Bensmaïl : de nouveaux éléments dans l’enquête (actualisé)

« Nos cœurs sont déchirés. Mon frère est décédé. Qu’Allah lui fasse miséricorde. Chaque âme goûtera à la mort, mais ça ne devrait pas arriver de cette manière » , a-t-il dit dans une déclaration à la presse.

Il a ensuite appelé à la suppression des vidéos du meurtre car sa mère  ne sait pas comment son fils a été assassiné. « Ma mère ne sait pas comment il est mort« , a-t-il assuré.

« Que Dieu éteint cette braise. Nous sommes des patriotes (…). « Nos cœurs sont avec nos frères à Tizi Ouzou, à Khenchela et d’autres wilayas », a encore affirmé le frère de Djamel Bensmaïl.

Le 14 août dernier, son père avait dénonce certains contenus diffusés sur les réseaux sociaux concernant l’affaire. « J’ai vu plein de choses sur les réseaux sociaux : une femme qui pleure et qui dit être sa mère, une autre prétend être sa sœur, alors que c’est faux », a-t-il assuré.

M. Bensmaïl avait réaffirmé sa position contre l’exploitation du meurtre. « Nous ne voulons pas la division. Nous sommes tous des Algériens, il n’y a aucune différence. Les Kabyles sont nos frères, nos amis. Nous avons des liens de parenté avec eux. Et notre sang est mêlé. Nous ne voulons pas que quelque chose sème la discorde entre nous », avait-il insisté.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités