PUBLICITE


 
Economie

VIDÉO. Ferhat Aït Ali : « Si l’industrie militaire demande à reprendre El Hadjar, je ne dirai pas non »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le ministre de l’Industrie et des mines est revenu, ce mardi 18 février, sur la situation du complexe sidérurgique El Hadjar. « Ce n’est pas à moi de décrire la situation d’El Hadjar aujourd’hui. C’est une situation que n’ont pas pu arranger les différents financements qui n’ont pas été planifiés », a indiqué Ferhat Aït Ali au forum du quotidien El Moudjahid.

« Si l’industrie militaire demande El Hadjar je ne dirai pas non parce qu’il faut une discipline. On ne va pas adopter le modèle égyptien mais ce qui manque en Algérie le plus dans le public et le privé aujourd’hui c’est la discipline. Nous avons crée une industrie de rentiers », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Montage automobile : le nouveau cahier des charges promulgué dans deux mois

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités