PUBLICITE


 
Politique

VIDÉO. Drapeau amazigh et mise en détention des manifestants : Abdellah Djaballah réagit

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Abdellah Djaballah s’est exprimé, ce lundi 24 juin, sur l’affaire des manifestants placés sous mandat de dépôt après avoir été arrêtés en possession d’un drapeau amazigh et poursuivi pour « atteinte à l’unité nationale ». Le président du Front de la justice et du développement (FJD) a évoqué la nécessité de respecter les « constantes » nationales appuyant ainsi les dernières déclarations du chef d’état-major de l’armée.

« Chaque peuple a ses constantes qui protègent son union et sa personnalité devant les autres peuples », soutient Abdellah Djaballah lors d’une conférence de presse. « Il faut respecter ses symboles », a-t-il avancé. Et le drapeau en fait partie, selon lui. « Il faut les respecter », a-t-il insisté. Pour lui, ces arrestations ne doivent pas « détourner l’attention du peuple qui doit continuer à faire entendre ses revendications politiques ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *