PUBLICITE


 
Société

VIDÉO. Décès du docteur Boudissa : les explications du chef de services des urgences de l’hôpital de Ras El Oued

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le chef de service des urgences de l’hôpital de Ras El Oued où exerçait le Dr Wafaa Boudissa décédée du coronavirus est revenu, ce samedi 16 mai, sur les raisons pour lesquelles la jeune femme enceinte de huit mois n’a pas été dispensée du travail.

« On l’a libéré pour quinze jours. Durant cette période, elle a reçu un questionnaire pour reprendre le travail. On a parlé avec l’inspecteur général, les épidémiologues (…). Je lui ai demandé de parler avec le directeur », assure ce médecin.

Lire aussi : Enceinte de huit mois, le Dr Wafaa Boudissa décède du coronavirus à Bordj Bou Arreridj

« Elle est venue avec son père. Le directeur lui a dit qu’il ne pouvait pas la libérer et qu’il y avait une note ministérielle qui stipulait qu’on ne peut pas libérer une femme enceinte avant les huit mois. Elle était alors enceinte d’un peu plus de sept mois », ajoute-t-il.

Dans la soirée d’hier vendredi, le ministre de la Santé a annoncé l’ouverture d’une enquête administratives sur le décès du docteur Boudissa.

Lire aussi : Décès du Dr Boudissa : les raisons pour lesquelles la défunte exerçait sont encore inconnues selon Benbouzid

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités