PUBLICITE


 
Politique

Une manifestante remise en liberté provisoire, 22 autres placés sous mandat de dépôt (actualisé)

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Actualisé à 15h45. Vingt-deux manifestants arrêtés vendredi viennent d’être placés sous mandat de dépôt, selon le Comité national pour l’an liberation des détenus (CNLD).

Une manifestante a été remise en liberté provisoire, ce dimanche 15 septembre, après avoir comparu devant le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed, selon Saïd Salhi, vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

« Toujours devant le tribunal de Sidi M’Hamed, a Alger. Une première fille N. N vient d’être relâché à l’instant au tribunal de Sidi M’Hamed, remise en liberté provisoire, poursuivie pour outrage à corps constitué », précise la même source.

Selon Said Salhi qui cite l’un des avocats de la défense, « 22 prévenus ont déjà comparu ». Ils sont accusés « d’incitation à attroupement et d’atteinte à la sûreté nationale ». « Une pause a été observée en attendant la qualification des faits par le procureur », ajoute-t-il.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *