PUBLICITE


 
Politique

Tebboune sur la libération des détenus d’opinion : « nous allons vers un climat beaucoup plus apaisé »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le président Abdelmadjid Tebboune n’a pas exclu, dans la soirée de ce samedi 4 juillet, la possibilité d’accorder la grâce présidentielle à d’autres détenus afin de créer un « climat beaucoup plus apaisé » qui permettra « d’aller vers des changements » qu’il a promis.

Lire aussi : Tebboune accorde la grâce présidentielle à six détenus

« En tant que président, j’exercera mes prérogatives constitutionnelles de grâce à chaque fois que cela est nécessaire », a déclaré le chef de l’Etat en réponse à une question de France 24 sur la libération de certaines figures du Hirak et la grâce accordée à quelques détenus d’opinion.

Lire aussi : Liberté provisoire pour Karim Tabbou

« Je lève un équivoque. La justice a sévit par rapport à l’insulte, l’incitation à attroupement et l’incitation à mutinerie », a-t-il précisé. « Le problème, c’est l’insulte et l’invective », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Tebboune accorde une interview à France 24

Abdelmadjid Tebboune poursuivra-t-il cette démarche consistant à libérer les détenus du Hirak ? « Possible, répond-il, (…) nous allons vers un climat beaucoup plus apaisé qui permettra d’aller vers des changements que j’ai promis » dont la révision constitutionnelle.

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités