PUBLICITE


 
Politique

Sommé de payer plus d’un milliard aux impôts, le RCD dénonce un « acharnement » qui « prend de l’ampleur »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le RCD a dénoncé, ce jeudi 27 février, un « acharnement » qui « prend de l’ampleur » et qui « redouble d’ingéniosité dans les procédés ». « Aujourd’hui le 27 février 2020, le parti a été destinataire d’une correspondance émanant de la recette des impôts de la wilaya d’Alger (document joint) sommant le RCD de s’acquitter, sous huitaine, de la somme de dix millions neuf cent quarante-cinq mille dinars soit plus d’un milliard de centimes », écrit le parti dans un communiqué.
« Dans la même missive, notre siège est désormais classé comme un local à usage commercial », ajoute la même source. Le RCD s’interroge : « s’agit-il de la poursuite de la compagne orchestrée par la police politique contre le RCD ou bien pour nous faire payer le fait d’avoir permis au PAD d’y organiser, à trois reprises, ses activités publiques devant le refus injustifié du ministère de l’Intérieur ? ».
« Une chose est sûre, rien ne semble être un obstacle pour le pouvoir de fait, y compris la loi pour nous faire payer notre autonomie et notre implication aux cotés des populations pour mettre fin à un régime qui est dans les faits condamné par ses propres pratiques. Il faudra faire bien plus que cela pour pouvoir soumettre le RCD », conclut le parti de Mohcine Belabbas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités