PUBLICITE


 
International

Position américaine sur le conflit au Sahara occidental : le ministère de l’Information sahraoui dénonce le Maroc

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le ministère sahraoui de l’Information a dénoncé, ce mercredi 14 août, la tentative du Royaume marocain d’induire en erreur l’opinion publique sur la position des Etats-Unis quant à la question sahraouie à travers des articles de presse rémunérés visant la désinformation et la falsification de faits, rapporte l’agence APS.

S’exprimant dans un communiqué, le ministère sahraoui a réagi à l’information diffusée la veille par l’agence de presse marocaine MAP reprenant un article publié par Wall Street Journal, selon lequel « les Etats-Unis auraient clairement indiqué que Washington ne soutiendrait pas un plan qui conduirait à une nouvelle nation africaine ».

Relevant que le Maroc avait déjà tenté d’induire en erreur l’opinion publique sur la position des Etats-Unis sur le Sahara occidental, en propageant de fausses informations, le communiqué du ministère sahraoui, cité par l’agence SPS a indiqué que « la publication d’articles de presse rémunérés ne changera pas le fait que le Royaume marocain n’est qu’une puissance occupante des territoires de la République sahraouie ».

A cet effet, le département sahraoui de l’Information a précisé que l’article du journaliste américain, Dion Nissenbaum, a été publié sur les pages du Wall Street Journal, après une visite organisée à son intention par la Direction générale des études et de la documentation marocaine (DGED), sous la couverture du ministère des Affaires étrangères marocain.

Ainsi, le ministère sahraoui a ajouté qu’il ne s’agissait en fait que d’une lecture « déformée et erronée » présentant des conclusions énoncées par le ministre des Affaires étrangères marocain, M. Bourita, comme si elle était la position officielle américaine.

« En ce qui concerne la déclaration selon laquelle les Etats-Unis soutiennent le Maroc dans son opposition à un Etat indépendant au Sahara occidental, nous soulignons que le journaliste Dion Nissenbaum s’est exclusivement fondé dans la rédaction de son texte sur sa conversation tenue avec le ministre des Affaires étrangères marocain. Il a clairement indiqué que sa source était exclusivement composée de diplomates marocains et occidentaux et qu’il n’a jamais cité cette prétendue position officielle américaine sur le Sahara occidental », a clarifié, en outre, le communiqué.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *