PUBLICITE


 
Politique

Révision constitutionnelle : les forces de l’alternative démocratique dénoncent des « manœuvres visant à organiser le sauvetage du système »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Les forces du pacte de l’alternative démocratique a dénoncé, ce mardi 14 janvier, une « énième révision constitutionnelle après l’installation d’une « commission d’experts. « Cette décision lourde de sens s’inscrit en droite ligne des manœuvres visant à organiser le sauvetage du système rejeté par l’immense majorité qui réclame son départ sans discontinuité depuis 11 mois », précisent-elles dans un communiqué.

Les forces du pacte de l’alternative démocratique « attachées à la mise en place d’un processus constituant souverain, rejettent ce nouveau coup de force du système ». « Elles exigent que soit entendue la revendication légitime de souveraineté populaire pleine et entière exprimée avec force depuis 47 semaines par des millions d’Algériennes et d’Algériens », ajoutent-elles.

Les forces du pacte de l’alternative démocratique « exigent que prennent fin sans délai toutes les pratiques antidémocratiques du régime, que cesse la répression, que soient libérés (es) et réhabilités (es) tous les détenus politiques et d’opinion, qu’il soit mis fin au dispositif répressif en place, que cesse le harcèlement judiciaire et que soit libéré le champ politique et médiatique ».

« Le pouvoir constituant doit revenir au peuple qui l’exerce à travers les instruments démocratiques dont il se dotera souverainement. Plus que jamais, les forces du PAD réaffirment leur engagement au sein de la révolution pacifique. Elles restent mobilisées pour la réalisation de ses objectifs », concluent-elles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités