PUBLICITE


 
Politique

Quatre militants de RAJ et un militant du FFS devant le procureur dimanche, l’association dénonce un « acharnement »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Quatre militants du Rassemblement action-jeunesse (RAJ) et un militant du FFS arrêtés, vendredi en fin de journée, par des gendarmes en civil à Alger seront présentés demain dimanche devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

« Il s’agit des militants de RAJ Aissous Massinissa, Djalal Mokrani, Kamel Ouldouali et Hakim Addad membre fondateur du RAJ et coordinateur de CSVM-22FEV ainsi que Bouider Ahmed militant du FFS », précise RAJ dans un communiqué publié ce samedi 5 octobre.

« Le RAJ a prévu le dépôt d’une gerbe de fleur ce vendredi à partir de 14h à la mémoire des martyrs d’octobre 88 à la place des martyrs « sahat chouhada », malheureusement la placette a été entièrement encerclée et bouclée par les services de sécurité en tenue et par des agents en civil », explique l’association.

« Plusieurs militants associatif et politique, dont le membre de RAJ, Mokrane Guettal, ont été embarqués avant d’être relâchés », ajoute-t-il. Le RAJ rappelle « vague d’arrestations s’ajoute à la liste des camarades rt militants de RAJ déjà mis sous mandat de dépôt à savoir Tigrine Wafi, Karim Boutata et Ahcene Kadi ».

« Ces faits et cette chasse aux militants de RAJ confirment l’existence d’un acharnement du pouvoir réel contre l’association pour la faire taire dans ces moments historiques que vit l’Algérie. Cette campagne d’arrestations ciblées des militants montre l’absurdité du régime avec sa logique suicidaire, poussant vers l’explosion », assure-t-il.

L’organisation « condamne et dénonce avec force ces arrestations arbitraires attentatoires aux libertés individuelles et collectives et appelle à la solidarité pour exiger leur libération immédiate et inconditionnelle ainsi que celle de tous les détenus-es d’opinion ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *