PUBLICITE


 
Politique

PT : le peuple algérien « ne croit plus aux fausses solutions »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le bureau politique du Parti des travailleurs (PT) estime que le « peuple algérien a été maintes fois trahi par de fausses promesses, de «réformes» y compris constitutionnelles ». « Il ne croit plus aux fausses solutions. Il ne veut plus de replâtrage du régime ni de « solutions » qui viendraient d’en haut. Il veut vivre, jouir pleinement de ses droits, tous ses droits dont il a été privé des décennies durant par le régime/système », a-t-il indiqué dans un communiqué publié ce dimanche 12 janvier.

Lire aussi : Révision constitutionnelle : Tebboune confie au professeur Laraba la présidence d’une commission d’experts

Pour le parti, « l’issue positive à la situation ouverte par l’irruption des masses depuis le 22 février, réside dans l’ouverture d’un large débat au sein de la population ». « La répression doit cesser immédiatement. Le champ politique et les médias doivent être ouverts à tous les points de vue. Les salles publiques doivent être mises à la disponibilité de tous les citoyens pour pouvoir discuter, échanger, débattre de tous les sujets qui les préoccupent et donc de l’issue positive à la situation révolutionnaire qui prévaut dans le pays depuis bientôt onze mois », a-t-il assuré.

« L’auto organisation et les débats dans les universités, les usines, les exploitations agricoles, et plus généralement les lieux de travail, les quartiers, les villages… au sein des corporations (avocats, juges…) permettront la participation de toutes et tous à la construction de la nouvelle république qui prendra en charge toutes les aspirations légitimes du peuple algérien qui a montré tout au long de ces 11 mois de révolution un sens aigu de conscience politique collective », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Mihoubi : « le peuple algérien est en droit de rêver d’une nouvelle Constitution »

Le PT affirme que « c’est à partir de là que les Algériennes et les Algériens pourront mettre en place démocratiquement une Assemblée nationale constituante souveraine dans un processus contrôlé de bout en bout par le peuple ». Dans son communiqué, le bureau politique du PT a réaffirmé son soutien à Louisa Hanoune qui « entame son neuvième mois de détention à la prison de Blida » et a exigé encore une fois sa « libération immédiate et inconditionnelle ».

Lire aussi : La santé de Louisa Hanoune « se détériore dangereusement » selon le PT

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *