PUBLICITE


 
Politique

Protestations de l’Algérie après la diffusion d’un sujet sur France 24 : la première réactions des autorités françaises

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Les autorités françaises ont réagi, ce mercredi 1er avril, à la convocation de leur ambassadeur en Algérie par le ministre des Affaires étrangères après la diffusion sur France 24 d’un sujet sur le pays. « L’ambassadeur a rappelé que l’ensemble des organes de presse jouissent d’une totale indépendance rédactionnelle en France, protégée par la loi », a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères cité par TSA, en réponse à une question qui lui a été posé lors du point de presse hebdomadaire.

Lire aussi : L’ambassadeur de France convoqué par le ministre des Affaires étrangères après la diffusion d’un sujet sur l’Algérie

Hier mardi, Sabri Boukadoum a fait part à l’ambassadeur des « vives protestations de l’Algérie suite aux propos mensongers, haineux et diffamatoires à l’égard de l’Algérie et de ses autorités tenus, tout récemment, sur un plateau d’une chaîne publique française ».

Le ministre algérien des Affaires étrangères a demandé à l’ambassadeur de France « de porter ces protestations aux plus hautes autorités de son pays ». Il « a déploré que cette chaîne persiste dans son dénigrement systématique de l’Algérie au moment où tous les efforts doivent converger vers la lutte contre la pandémie du Covid-19 ».

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités