fbpx


PUBLICITE


 
Société

Policier renversé à Hydra: l’automobiliste présenté devant la justice


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Justice

 

Le conducteur qui a délibérément renversé un policier de la circulation à Hydra (Alger) a été déféré, hier dimanche, devant la juridiction compétente. C’est ce qu’a rapporté l’agence APS, ce lundi 22 mars, qui cite des services de la sûreté de wilaya d’Alger.

« Les services de la sûreté d’Alger ont enregistré, dimanche à 16h30 au niveau de l’intersection de la rue Larbi Allik à Hydra, un incident de renversement délibéré par un conducteur avec refus d’obtempérer et délit de fuite, dont a été victime un policier de la circulation », a précisé la même source.

Concernant les faits de cet incident, la même source a indiqué qu' »un conducteur d’un véhicule touristique a fait une rotation interdite et que le policier sur place est intervenu pour lui demander de respecter le code de la route. Mais le conducteur a démarré en renversant le policier et a pris la fuite ».

L’auteur a été arrêté au niveau du barrage sécuritaire dans la même rue. Il a été conduit au service pour prendre les procédures légales en cette matière. L’auteur a été déféré devant la juridiction compétente après qu’un dossier judiciaire a été élaboré à son encontre.

Lire aussi : Un policier renversé par un automobiliste à Alger (vidéo)

Selon les services de la sûreté d’Alger, « le policier est en bonne santé après avoir été pris en charge au niveau de l’hôpital de la sûreté nationale (Les Glycines) ». « Il reprendra bientôt son travail », ont-ils ajouté.

Les services de la sûreté d’Alger ont tenu à saluer « le civisme du citoyen qui a filmé la scène de l’incident ». Ils ont appelé les citoyens à « utiliser l’application Allo Chorta mise à leur disposition par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) pour publier ce genre de vidéos au lieu de les diffuser sur les réseaux sociaux, et ce pour signaler toute atteinte à leur sécurité et leurs biens ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités