PUBLICITE


 
Société

Plusieurs dizaines d’hectares de couvert végétal ravagés par le feu en 24 heures à Tikjda

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Pas moins de 200 hectares de couvert végétal et quelque cinq autres hectares d’arbres fruitiers, ont été ravagés par le feu ces dernières 24 heures dans la wilaya de Bouira, rapporte l’agence de presse APS qui cite un bilan communiqué ce samedi 1er août par la protection civile.

Un immense incendie s’est déclaré depuis vendredi soir sur les hauteurs de Tikjda (est de Bouira). « Les flammes ont décimé une superficie de 185 hectares de broussailles, et 15 hectares de maquis ainsi que 5 hectares d’arbres fruitiers », a précisé le chargé de la communication de la protection civile, le sous-lieutenant Youcef Abdat.

Selon ce même responsable, « une brigade mobile de la protection civile a été dépêchée depuis vendredi soir sur le lieu de l’incendie. Le feu a finalement été maîtrisé et éteint samedi à 09h du matin », a-t-il expliqué.

D’autres feux ont été enregistrés ce samedi dans certaines localités. Il s’agit notamment d’un incendie de forêt qui s’est déclaré dans la commune montagneuse de Guerrouma (ouest de Bouira).

« Plusieurs unités de la protection civile, dont celle de Bouderbala, et de Lakhdaria, ainsi que la colonne mobile, ont été déployées sur place et leur intervention est toujours en cours », a fait savoir le sous-lieutenant Abdat.

Dans la municipalité d’Aomar, les populations du village Beni Khelfoun, ont survécu à un géant incendie qui a failli atteindre leurs habitations n’était l’intervention des pompiers et l’aide des riverains.

A Haizer, à quelque dix kilomètres à l’est de Bouira, les feux ont ravagé une grande partie du couvert végétal à Ighil Guefrane, une zone inaccessible qui surplombe la ville.

« Nos unités travaillent sur plusieurs fronts. Cette année, les incendies se sont multipliés de façon inquiétante », a souligné le chargé de la communication de la protection civile.

La recrudescence des feux de forêts inquiète de plus en plus les populations des villages forestiers notamment durant cette canicule qui sévit depuis plusieurs semaines dans la région.

Un important dispositif de prévention et de lutte contre ce phénomène a été mis en place avec la mobilisation de deux colonnes mobiles. »Ce dispositif est doté de tous les moyens humains et matériels nécessaires pour qu’il puisse intervenir en ce genre de situation difficile », a indiqué M. Abdat.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités