PUBLICITE


 
Economie

PLF 2020: un impôt libératoire sur le patrimoine à partir de 100.000 dinars

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Un impôt libératoire sur le patrimoine, d’une valeur allant de 100.000 DA à 500.000 DA est prévu par le projet de loi de finances pour 2020, a indiqué mardi le ministre des Finances Mohamed Loukal. La fraction de la valeur taxable du patrimoine s’établit entre une fourchette allant de 100 millions de DA à 700 millions de DA, a-t-il précisé dans un entretien à l’agence de presse APS.

Un patrimoine d’une valeur de 100 millions de DA sera ainsi soumis à un impôt de 100.000 Da alors qu’un autre d’une valeur de 700 millions de Da ou plus sera soumis à un impôt de 500.000 DA. Les biens mobiliers ou immobiliers d’une valeur oscillant entre cette fourchette seront soumis à un impôt sur le patrimoine avec des montants supérieurs à 100.000 Da et inférieurs à 500.000 DA.

70% du produit de cet impôt alimentera le budget de l’Etat et 30% iront aux Communes. « Nous avons introduit cet impôt dans l’objectif d’assurer une meilleure répartition de la charge fiscale et mettre à contribution le capital à travers des signes extérieurs de richesse mobilière et immobilières », a précisé le ministre. (APS)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *