fbpx


PUBLICITE


 
Ta santé

Omicron : ce qu’il faut savoir sur le nouveau variant


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Omicron Covid

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

 

 

Le nouveau variant du coronavirus (Covid-19), Omicron, suscite de nouvelles inquiétudes à travers le monde. Plusieurs pays notamment ont d’ailleurs décidé de fermer leurs frontières avec des pays d’Afrique australe. Que sait-on, pour l’instant, de cette nouvelle mutation ?

Détecté il y a quelques jours en Afrique du sud, ce nouveau variant paraît encore plus contagieux que ses prédécesseurs. Mais est-il plus dangereux ?  « Tout porte à croire qu’il serait plutôt moins létal », répond sur RMC Dr Jérôme Marty.

Lire aussi : Covid-19 : détection d’un nouveau variant avec un « potentiel de propagation très rapide »

Les personnes contaminées par Omicron présentent, jusqu’à maintenant, des symptômes différents de ceux des autres variants et surtout plus légers, selon le Dr Angelique Coetzee, présidente de l’Association médicale sud-africaine. C’est cette dernière qui avait découvert ce nouveau variant.

« Ce que nous voyons maintenant en Afrique du Sud, et rappelez-vous que je suis à l’épicentre, est extrêmement doux », a-t-elle assuré dans une déclaration à la BBC. « Nous n’avons encore hospitalisé personne. J’ai parlé à d’autres collègues et le tableau est le même », a-t-elle ajouté.

Pourquoi fait-il aussi peur?

Les patients examinés en Afrique de sud souffraient de courbatures, une toux sèche et une extrême fatigue. Ils n’avaient pas, signalé une perte de goût ou de l’odorat. Il faut savoir que plus de la moitié des personnes qu’elle avait rencontrées n’étaient pas vaccinées.

Omicron toucherait particulièrement les hommes de moins de 40 ans, selon les premières observations des médecins sud-africains. Mais pourquoi ce nouveau variant fait-il si peur ? Ce nouveau variant pourrait contourner la réponse immunitaire qu’offrent les vaccins disponibles.

Si ces informations sont intéressantes, elles ne sont pas suffisantes pour tirer des conclusions définitives. Dans un communiqué publié le 28 novembre, l’OMS a précisé que les investigations sur le variant Omicron se poursuivaient.

    S’abonner
    Notification pour
    guest
    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
Plus d'actualités