fbpx


PUBLICITE


 
Politique

Marche de la protection civile : la tutelle « observe son droit à prendre les mesures légales »


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Marche des agents de la protection civile

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici

Le ministère de l’Intérieur a réagi, ce dimanche 2 mai, à la marche des agents de la protection civile. Dans un communiqué, le département a estimé que leur action était « une violation inadmissible en leur qualité de corps constitué particulier ». Il les a appelés à renoncer définitivement au mouvement et que la tutelle observe le droit de prendre les mesures légales à cet effet.

« Il a été enregistré un mouvement de protestation organisé par nombre d’agents de la protection civile, contraire à la loi 02-90 relative à la prévention et au règlement des conflits collectifs de travail et à l’exercice du droit de grève, notamment l’article 43, ainsi qu’à l’article 23 du statut particulier des fonctionnaires relevant des corps de la protection civile », a précisé le communiqué.

Lire aussi : Marche des agents de la protection civile à Alger

Selon le ministère, ce mouvement est nourrit par des « parties servant des agendas hostiles à l’égard de l’Algérie ». Il « intervient au moment où la tutelle a procédé à l’examen des préoccupations socioprofessionnelles des affiliés de ce corps et à la prise en charge des revendications soulevées dans le cadre de la loi », ajoute la même source.

Le ministère de l’Intérieur a rappelé « les concernés » par ce mouvement  que ces comportements qui portent atteinte à la sécurité et à la quiétude publiques, sont strictement inadmissibles ». Il les a appelé également à « rompre définitivement ce mouvement ».

Et d’ajouter : « le ministère de l’Intérieur observe son droit à prendre les mesures légales en vigueur ».

Les « revendications seront « satisfaites »

Dimanche, la direction générale de la protection civile (DGPC) a réaffirmé que toutes les revendications de ses agents, inscrites dans le Statut particulier et exprimées lors de sit-in de protestation, seront satisfaites dès l’examen des statuts.

Elle a exhorté l’ensemble des agents « à faire montre de discipline et de sens élevé de responsabilité » et à « ne pas céder aux publications subversives visant à semer la confusion et le chaos et à attenter à la stabilité de la patrie ». 

La DGPC assure que toutes les revendications exprimées « ont été soumises aux autorités concernées et qu’une commission se penche sur leur examen ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités