PUBLICITE


 
Politique

Mandat d’arrêt international contre Khaled Nezzar

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le tribunal militaire de Blida a lancé un mandat d’arrêt international contre le général Khaled Nezzar et son fils Lotfi qui est à la tête de SLC, annonce la télévision nationale. Selon Ennahar, l’ancien ministre de la Défense nationale est poursuivi pour « complot » et « atteinte à l’ordre public ».

Le tribunal militaire de Blida a également lancé un mandat d’arrêt contre le gérant d’une société pharmaceutique, Farid Benhamdine, qui serait l’intermédiaire entre Khaled Nezzar et Said Bouteflika, précise la même source.

Dans l’un de ses messages publiés sur Twitter, Khaled Nezzar précise qu’il s’apprêtait « à rentrer en Algérie lorsque des informations crédibles » lui « sont parvenues sur un projet d’arrestation arbitraire, immotivé et inique » qui le « vise ».

« Je serai de retour au pays, une fois la situation normalisée et lorsqu’un président sera élu démocratiquement », avait-il ajouté.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *