PUBLICITE


 
Politique

Les forces de l’alternative démocratique annoncent des consultations avec des organisation et des personnalités

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Les forces du Pacte de l’alternative démocratique ont décidé « d’engager dès maintenant les consultations les plus larges avec toutes les organisations et personnalités qui rejettent le fait accompli des tenants du pouvoir ». « L’objectif est l’aboutissement pacifique des revendications démocratiques, économiques et sociales », écrivent-ils dans un communiqué publié ce mercredi 19 février.

Pour les forces du PAD, « l’extraordinaire mobilisation lors de la 52e semaine qui a vu une reprise des manifestations dans plusieurs Wilayas (Sidi-Belabes, Mascara, Tiaret…) et la marche nationale de Kherrata, marquent l’an I de la révolution populaire, consacrent la rupture entre une société en quête de droits et liberté et un pouvoir de fait qui s’obstine à reconduire un système révolu ».

Lire aussi : Les signataires du pacte l’alternative démocratique proposent une « plateforme pour l’aboutissement de la révolution »

« La répression, le quadrillage policier des villes, en particulier Alger, la fermeture politique et médiatique, l’instrumentalisation de la justice, les emprisonnements pour opinions, les condamnations arbitraires et la politique de division du peuple n’ont été d’aucun secours à un pouvoir isolé plus que jamais au plan interne », affirment-elles.

Les forces du PAD réitèrent « l’exigence de libération immédiate de l’ensemble des détenus politiques et d’opinion avec leur totale réhabilitation ainsi que la levée inconditionnelle des entraves aux droits et libertés ».

« Convaincu que seule la résistance paie, le PAD s’associe aux appels qui prônent à faire des dates du 21 et du22 février 2020, un moment fort de la mobilisation populaire pour disqualifier l’agenda de la régénération du système et jeter les bases d’une nouvelle république », concluent-elles.

Lire aussi : Révision constitutionnelle : les forces de l’alternative démocratique dénoncent des « manœuvres visant à organiser le sauvetage du système »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités