PUBLICITE


 
Economie

Les chauffeurs de taxis autorisés à reprendre leur activité à Alger à partir du 15 juin

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Les chauffeurs de taxis individuels sont autorisés à reprendre leur activité dans la capitale à partir du lundi 15 juin, a annoncé la wilaya d’Alger. Dans son communiqué, cette dernière évoque une série de mesures préventives pour la reprise.

Lire aussi : Coronavirus – Mesures de confinement : la comité scientifique se réunira demain samedi au niveau de la présidence

Il s’agit notamment de la mise en place d’une « barrière en « plexy-glace » entre le chauffeur et le client », du « port de la bavette pour le chauffeur et le client », de mettre du gel hydro-alcoolique pour les clients » et de « l’obligation pour le client de s’asseoir derrière ». Selon la wilaya d’Alger, les chauffeurs de taxis doivent être soumis à des tests réguliers dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la propagation du coronavirus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités