PUBLICITE


 
Politique

Le journaliste Said Boudour remis en liberté provisoire

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Said Boudour a été remis en liberté provisoire, ce lundi 7 octobre, par le juge d’instruction du tribunal de Cité Djamel à Oran a prononcé « liberté provisoire », selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Le journaliste Said Boudour est poursuivi pour « atteinte au moral de troupes », « chantage » et « insulte d’un journaliste de l’agence officielle (APS) ».

Lire aussi : Le journaliste Said Boudour poursuivi pour « atteinte au moral des troupes » et « insulte à l’encontre d’un journaliste de l’APS »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *