PUBLICITE


 
Société

L’ambassadeur de l’Italie en Algérie exprime sa « sympathie » pour le coq d’El Biar

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Hier lundi, l’ambassadeur de l’Italie en Algérie s’était exprimé sur l’affaire du coq d’El Biar qui aurait été saisi par les forces de la police. « L’affaire remonte à 2017 et concerne une ressortissante italienne qui vit à El Biar et ses voisins Algériens. L’ambassade n’est pas partie prenante dans cette affaire », a expliqué le diplomate à BBC Arabi.

Il a ajouté que « l’ambassade et ceux qui y travaillent parmi les Italiens aiment les animaux et s’occupent de nombreux chats, poissons et tortues ». L’ambassadeur a par la suite « exprimé sa sympathie pour le coq arrêté ». Dans un communiqué publié ce mardi 11 février, la sûreté de la wilaya d’Alger a donné quelques précisions sur cette affaire en confirmant que l’affaire remonte bel et bien à 2017.

« Une plainte a été déposée au niveau des services de la sûreté à El Biar portant sur le fait qu’un voisin élève un coq dans son domicile et que ce dernier provoquait beaucoup de bruit et de désagréments », précise la même source qui assure que tout ce qui a été « dit dans la vidéo est sans fondement ».

« Les services de sûreté ne sont pas rentrés dans le domicile de la personne contre qui la plainte a été déposée et n’ont pas procédé à la saisie du coq », poursuit-elle. La sûreté de la wilaya d’Alger précise également que l’auteur de la vidéo qui a fait le buzz est l’un des voisins du propriétaire du coq.

Lire aussi : L’affaire du coq d’El Biar : les précisions de la sûreté de la wilaya d’Alger

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités