PUBLICITE


 
Société

La tentative de suicide d’une lycéenne à Batna suscite l’indignation sur les réseaux sociaux

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

La semaine dernière, Lilia, 17 ans, originaire de Tkout à Batna, a tenté de se donner la mort en se jetant du deuxième étage de son lycée. Entrée dans un coma profond, la jeune fille se trouve au service de réanimation. Que s’est-il passé ? Selon plusieurs sources, une surveillante au sein de l’établissement scolaire avait exercé sur elle une grande pression morale.

Après l’avoir « surprise » en train de discuter avec un camarade, cette responsable décide de convoquer ses parents pour leur parler d’une « relation avancée » entre leur jeune fille et l’un de ses camarades », rapporte Ameslay. Depuis, l’histoire de la jeune Lilia ne cesse de susciter l’indignation sur les réseaux sociaux.

« L’obscurantisme, un danger à combattre. L’histoire de Lilia résume le mal profond, la gangrène meurtrière des esprits noirs dans notre société ! », a écrit Amel Zen sur sa page Facebook. « Rien n’aboutira. Ni Hirak, ni Révolution . Rien ne naîtra tant que le patriarcat continue de tuer les femmes ici. Lilia est tjrs dans le coma », lâche la comédienne Adila Bendimerad sur Facebook.

« Ce qui s’est passé avec Lilia est le résultat d’une mentalité patriarcale arriérée et moisie. Il y a des milliers de Lila qui ont quitté les études dans un silence assourdissant », rappelle Amine Bendjoudi sur Facebook.

Des hashtags ont également été lancés sur Facebook et Twitter notamment en arabe : « nous sommes tous Lilia », « discuter avec mon camarade n’est pas un crime » et « il n’y a pas d’honneur dans les crimes d’honneur ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités