fbpx


PUBLICITE


 
Consommation

La pomme de terre peut devenir toxique


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

pommes de terre germées

Frite, sautée, en salade, en purée ou en gratin, la pomme de terre est bonne sous toutes ses formes. Beaucoup d’entre vous ignorent, cependant, qu’elle peut aussi devenir toxique. En effet, ce légume contient de la solanine. Il s’agit d’une substance toxique qu’on peut retrouver dans la pelure, les feuilles mais surtout dans le tubercule germé ou verdi. Une cuisson normale (sous les 240°) ne peut pas la détruire. Certes, ces intoxications sont peu fréquentes et ne sont pas mortelles pour l’homme. Elles ne sont toutefois pas à écarter. Voici ce qu’il faudrait savoir sur ses conséquences, rarement graves chez l’être humain, et comment les éviter :

Lire aussi : Congélation de produits alimentaires : ce qu’il faut savoir

Symptômes :

La solanine, ingérée en grandes quantités, s’attaque principalement au système digestif. Elle affecte également le système nerveux. Voici les principaux symptômes :

  •  Vomissements
  •  Diarrhée
  •  Douleurs abdominales.
  •  Fièvre
  •  Maux de tête
  • Tremblement
  • Vertige

Lire aussi : Pourquoi faut-il manger les épinards au moins une fois par semaine ?

Comment stocker vos pommes de terre :

Stocker correctement vos produits vous permet de bien les conserver et éviter une malencontreuse intoxication. Cette règle est valable pour tous les produits et particulièrement pour les pommes de terre. Voici quelques astuces :

  • Choisissez bien vos pommes de terre. À défaut, tenter de les trier une fois à la maison pour séparer les tubercules frais des tubercules abîmés.
  • Ranger votre légume sain dans un endroit frais, sec et sombre. Les pommes de terre n’aiment pas la lumière, ni l’humidité.
  • Ne surtout pas laver vos pommes de terre avant de les stocker. Cela va raccourcir leur durée de conservation.
  • Ne pas les conserver au réfrigérateur ou à côté de certains fruits dont la banane. Vous pouvez toutefois les conserver l’oignon ou l’ail.
  • Contrôler régulièrement leur apparence si vous disposez d’une grande quantité.

Lire aussi : Cinq conseils pour réduire votre consommation de sel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités