PUBLICITE


 
Politique

La 33e marche des étudiants réprimée

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

La 33e marche des étudiants a été réprimée, ce mardi 8 octobre, par les forces de la police au centre-ville de la capitale. Dès le début de la manifestation, la police a effectué plusieurs interpellations qui n’ont pas épargné les personnes âgées qui prenaient part à la marche.

« Scènes surréalistes à la rue Ali Boumendjel, la police interpelle sans distinction des dizaines de personnes notamment des personnes âgées, même les manifestants qui ont quitté le cortège sont pourchassés et arrêtés », écrit le journaliste Khaled Drareni sur Twitter. Selon lui, une « centaine d’interpellations au minimum au centre d’Alger, square Port-Saïd, place des Martyrs et rue Larbi Benmhidi ».

C’est la première fois depuis le début du mouvement que la police réprime violemment la marche des étudiants. Cela intervient après les nombreuses arrestations effectuées ces derniers jours notamment des militants de RAJ.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *