PUBLICITE


 
Politique

Keddour Chouicha remis en liberté provisoire

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Keddour Chouicha vient d’être remis en liberté provisoire par la cour d’Oran en attendant son procès qui devrait se tenir le 28 janvier prochain, a-t-on appris de Moumene Khelil, secrétaire général de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

Kaddour Chouicha, défenseur des droits humains âgé de 63 ans, a été condamné à un an de prison ferme pour « outrage et violence contre des fonctionnaires et institutions de l’État et exposition au regard du public de documents de nature à nuire à l’intérêt national ».

Hier lundi, son épouse a alerté sur son état de santé qui se « dégrade ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités