PUBLICITE


 
Politique

Karim Tabbou condamné en appel à une année de prison ferme par la cour d’Alger

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Actualisé à 14h30. Karim Tabbou a été condamné à une année de prison ferme dans son procès en appel à la cour d’Alger, selon Me Abdelghani Badi. « En l’absence de Karim Tabbou qui se trouve dans un état de santé catastrophique, la cour le condamne à une année de prison ferme », a indiqué l’avocat.

Le procès en appel de Karim Tabbou a été programmé pour ce mardi 24 mars au niveau de la cour d’Alger, a annoncé Me Abderrahmane Salah sur sa page Facebook. Karim Tabbou a refusé qu’il soit jugé sans la présence de la défense. Le porte-parole de l’Union démocratique et sociale (UDS) a eu par la suite un malaise, selon la même source.

Lire aussi : Coronavirus – Karim Tabbou : « je joins ma voix à toutes celles qui appellent à la suspension des marches »

Il a été ensuite transféré à l’infirmerie de la cour d’Alger, ajoute l’avocat. Selon son frère, Karim Tabbou a eu un pic de tension. Selon Me Abdelghani Badi, le procureur général refuse de recevoir les avocats venus pour s’enquérir de l’état de santé de Karim Tabbou.

Karim Tabbou a été condamné à une année de prison dont six mois ferme et une amende de 50.000 dinars le 11 mars dernier. Il était poursuivi pour « atteinte au moral de l’armée » et « atteinte à l’unité nationale ». Le porte-parole de l’Union démocratique et sociale (UDS) devait sortir de prison le 26 mars prochain.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités