fbpx


PUBLICITE


 
Société

Huit morts une fosse septique à Béjaïa : ce qui s’est passé


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

Au total, huit personnes sont mortes par suffocation, ce mercredi 31 mars, dans une fosse septique à la prison de Oued Ghir, à 10 km à l’ouest de Bejaia, selon le bilan définitif établi par le CHU de la ville. Trois autres ont été blessées, précise la même source citée par l’agence de presse APS.

Parmi les personnes décédées figurent un détenu et 7 fonctionnaires de la prison. Les blessés, quant à eux, sont des éléments de la protection civile, commotionnés pendant l’opération de sauvetage des victimes.

Tout a commencé lorsqu’un détenu est descendu dans la fosse pour un curage. Il s’est alors évanoui puis noyé dans les eaux usées du bassin après avoir inhalé des gaz toxiques.

Lire aussi : Huit morts dans une fosse sceptique à la prison de Oued Ghir à Béjaïa

Il s’agit en l’occurrence du sulfure hydrogène, très toxique. L’homme s’est évanoui puis s’est noyé, selon les médecins du CHU. Descendus à leur tour pour le secourir, les gardiens ont subi le même sort (évanouissement et noyade),

La fosse se trouve dans l’enceinte de la prison, mais à l’écart et éloignés des blocs de détention. Son curage était régulé et n’a donné lieu, jusque-là, à aucun incident, selon les fonctionnaires rencontrés sur place.

« El Hamdoulillah (Dieu merci), je m’en sort à bon compte », a confié un agent de la protection civile à l’APS, visiblement encore sous le choc.

Le ministre de la Justice, Belkacem Zaghmati, a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour déterminer les circonstances exactes à l’origine de ce drame.

Lui et les autres ministres de la délégation ont, à l’occasion, présenté les condoléances et la solidarité du président de la République et des membres du gouvernement aux familles des victimes et au personnel du secteur de la justice.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités