fbpx


PUBLICITE


 
Politique

Grèves et protestations : El Djeïch accuse des éléments subversifs de vouloir faire échec aux législatives


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

El Djeich mai 2021

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

La revue El Djeïch accuse des éléments subversifs d’inciter les travailleurs à lancer des grèves pour « faire échec aux prochaines élections législatives » prévues le 12 juin prochain.

« Le processus de construction de la nouvelle Algérie se poursuivra au grand dam des ennemis qui se sont crus plus grands qu’ils ne le sont réellement », indique la revue de l’armée dans son dernier numéro.

« Cette fois, sous le couvert de certains mouvements de protestation et revendications sociales, les éléments subversifs poursuivent leurs actions criminelles et provocatrices en incitant les travailleurs et les salariés de certains secteurs à lancer des grèves », poursuit-elle.

Lire aussi : El Djeïch accuse des parties d’investir « dans le Hirak et les pandémies pour en faire une arme »

Selon El Djeich, ces grèves « apparemment motivées par la revendication de certains droits » visent, en réalité, « à faire échec aux prochaines élections législatives et, par la même, engager le pays dans une impasse dont il se passerait bien ».

« Deux faces d’une même médaille »

« Ces éléments subversifs et d’autres qui préparaient des attentats à l’explosif contre les citoyens, sont en fait les deux faces d’une même médaille », tranche-t-elle. Leur « objectif est de faire plier l’Algérie en recourant à tous les moyens, en explorant toutes les voies et en exécutant plusieurs plans subversifs », assure-t-elle.

Pour El Djeïch, leur but est « de provoquer la rue et de généraliser le chaos, de la rareté des produits à la cherté des prix, d’inciter aux grèves, d’insulter et de calomnier les institutions de l’Etat et ses forces de sécurité dans des tentatives désespérées de semer le chaos et de gâcher la voie de l’Algérie nouvelle ».

« Il est du devoir de tous les patriotes fidèles et loyaux de ne pas laisser l’Algérie des millions de Chouhada en proie aux intrigues et aux complots d’une poignée de traîtres revanchards », lance la revue.

Elle estime qu’il « incombe à tous les patriotes » de « défendre avec l’ardeur et la détermination nécessaires, leur patrie et l’avenir de leurs enfants contre des forces qui vouent une rancune et une haine tenaces à notre pays ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités