fbpx


PUBLICITE


 
Politique

Officiel : réouverture « partielle » des frontières à partir du 1er juin


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Abdelmadjid Tebboune

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

C’est officiel. Le conseil des ministres réuni, ce dimanche 16 mai, a approuvé une ouverture partielle des frontières aériennes, maritimes et terrestres du pays à partir du 1er juin. C’est ce qu’a annoncé la présidence de la République dans un communiqué publié à l’issue de la réunion.

Selon la même source, le conseil des ministres a approuvé les recommandations d’ouverture partielle des frontières « avec cinq vols par jour de et à partir et vers les aéroports d’Alger, Constantine et Oran à partir du 1er juin ».

Jeudi dernier, l’annonce faite par le ministre de la Santé avait déjà donné une lueur d’espoir aux nombreux Algériens bloqués à l’étranger.

Abderrahmane Benbouzid avait assuré que le Comité scientifique avait donné son feu vert pour permettre aux ressortissants algériens et aux étrangers d’entrer au pays dans le cadre de mesures très strictes.

Lire aussi : Retour des Algériens : le comité scientifique donne son aval, Benbouzid évoque des « conditions très strictes »

« PCR de moins de 36 heures »

Il n’avait pas donné de date concernant la mise en œuvre de ce nouveau protocole sanitaire. Mais il a, toutefois, donné quelques détails.

« Les personnes entrant en Algérie, ressortissants ou étrangers, devront présenter, à leur arrivée, un test PCR de moins de 36 heures, et se soumettre à des tests que nous estimons fiables », avait-il précisé.

« Les sujets négatifs seront autorisés à entrer et seront informés des recommandations et consignes à suivre. Les sujets positifs seront, quant à eux, soumis à un confinement de 10 jours », avait-il détaillé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités