PUBLICITE


 
Politique

Forum national du Hirak le 20 février: « l’idée consiste à créer un espace de réflexion collectif » (vidéo)

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

La conférence de presse prévue par les collectifs et coordinations engagés dans le mouvement populaire du 22 février pour présenter le forum national du Hirak prévu le 20 février s’est finalement tenue, dans l’après-midi de ce dimanche 16 février, au siège de l’association de SOS Disparus à Alger.

« Nous vivons dans l’Algérie post-22 février sauf que nous subissons toujours des pratiques et le harcèlement en ce qui concerne les réunions », indique Hafid Tamert, l’un des initiateurs qui revient sur l’idée du forum prévu le 20 février. « L’idée consiste à créer un espace de réflexion collectif », avance-t-il.

Lire aussi : Forum national du Hirak le 20 février: la conférence de presse prévue dans un hôtel interdite

« Il s’agit de créer un front des Hirakistes qui sera capable de reprendre l’initiative politique », ajoute-t-il. Après avoir dénoncé l’interdiction de la conférence de presse à l’hôtel d’El Biar, Said Salhi, vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) précise que l’initiative ne vise pas à donner des représentants au Hirak.

Pour lui, le Hirak a secrété de nouvelles énergies et sensibilités. « L’enjeu est de mettre en connexion ces sensibilités et de trouver des points de convergence », poursuit-il. Journaliste indépendant et membre du Collectif des journalistes algériens unis, Khaled Drareni revient sur les raisons pour lesquelles il a adhéré à cette initiative.

« Je pense comme tout le monde qu’il n’y a pas de démocratie sans la liberté de la presse et celle-ci est liée aux changement que devraient vivre l’Algérie », a-t-il soutenu. Aujourd’hui, la « presse vit ses pires moments », selon lui.

Lire aussi : Des collectifs engagés dans le Hirak lancent une nouvelle « initiative citoyenne indépendante »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités