PUBLICITE


 
Economie

Fermeture d’UNO Aïn Defla : les employés « seront indemnisés conformément à la loi » selon Cevital

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Rassemblement des employés d'UNO Aïn Defla

Rassemblement des employés d’UNO Aïn Defla.

Hier lundi, des employés de l’hypermarché UNO de Ain Defla, propriété du groupe Cevital, ont organisé un rassemblement. Leur objectif: dénoncer leur « licenciement abusif ». « 190 familles, où vont-elles aller? », se sont-ils interrogés à travers leurs banderoles.

Dans une note de service, la direction leur avait annoncé un congé exceptionnel rémunéré de six jours. Elle y a évoqué « l’assainissement des travaux de l’inventaire fiscal de 2020 « .

Interrogé par l-info.com, un responsable du groupe Cevital confirme qu’il s’agit d’une fermeture définitive de l’hypermarché. Selon lui, il s’agit d’une « décision difficile dictée par la conjoncture économique actuelle ».

« L’hypermarché UNO d’Aïn Defla n’était pas rentable et ce depuis des années. Nous avons tout essayé pour le maintenir ouvert. C’était impossible. Nous avons fermé à contrecœur », assure notre interlocuteur.

Ce dernier affirme que tous les employés de l’établissement « seront indemnisés conformément à la loi en vigueur ». Selon lui, le groupe transformera l’infrastructure en « usine agroalimentaire qui créera un nombre important d’emplois ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités