PUBLICITE


 
Non classé

Dialogue national et les préalables : El Djeïch réaffirme la position de l’armée

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

L’Armée nationale populaire a réaffirmé, ce mardi 6 août sa position par rapport aux préalables exigés au début par le panel chargé du dialogue et de la médiation dont la libération des détenus d’opinion et l’allègement du dispositif sécuritaire le vendredi autour de la capitale.

« Dès lors que la finalité du dialogue national attendu est la recherche des modalités d’organisation des élections présidentielles dans les plus brefs délais, cela implique impérativement de rehausser le niveau du débat, d’éviter de se fourvoyer dans des questions secondaires, de poser des conditions préalables et des diktats illégaux », a indiqué El Djeich, la revue de l’ANP, dans l’éditorial de son dernier numéro.

Pour elle, cela va « complètement à l’encontre de l’intérêt suprême du pays qui requiert de faire barrage à la logique de la bande qui n’a de cesse de véhiculer des idées empoisonnées adoptées par certaines parties gravitant autour d’elle et visant à porter atteinte à l’indépendance de la justice et à influer sur ses décisions à travers, notamment, l’appel à l’élargissement des détenus parmi ceux qui ont violé les symboles des institutions du pays et fait outrage à l’emblème national ».

El Djeïch affirme que « l’institution militaire demeurera fidèle à ses positions constantes qui consistent à veiller à la préservation de l’intérêt suprême de la patrie, qu’elle se dressera avec fermeté face à toutes les tentatives destructrices et les intentions douteuses pendant que certaines voix malintentionnées et les résidus des bandes de la corruption politique, financière et même morale, continueront de nager en eaux troubles dans l’espoir de s’accrocher à quelque berge salvatrice qui leur permettra de se refaire une santé ».

« Mais le mensonge ne peut durer et la vérité finit tôt ou tard par éclater au grand jour pour révéler les dessous des complots ourdis par les professionnels de la magouille et les semeurs de troubles. L’histoire nous en fournit maints exemples et maintes leçons à méditer », conclut la même source.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *