PUBLICITE


 
Société

Détérioration d’une fresque murale : l’auteur remis en liberté

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

La personne ayant détérioré une fresque murale sur la rampe Mustapha Ben Boulaid au centre-ville d’Alger a été remise en liberté, ce mardi 26 mai, par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, a-t-on appris de Me Tamer Melkaoui, son avocat.

L’individu dénommé Fayçal Gueffaz a passé quatre jours en garde à vue. « Sa première garde à vue de 48 heures a été renouvelée une fois. Le procureur l’a remis en liberté en attendant une enquête complémentaire de la police judiciaire », précise Me Melkaoui. « Le procureur l’a informé qu’il devrait passer au tribunal d’El Harrach pour une autre affaire », ajoute la même source.

Lire aussi : VIDÉO. Détérioration d’une fresque murale à Alger : manifestation ce soutien à l’auteur devant le tribunal

La diffusion de la vidéo montrant la détérioration de la fresque murale a suscité une grande indignation sur les réseaux sociaux. L’auteur y évoquait des raisons religieuses. Mercredi 20 mai, le secrétaire d’Etat  chargé de la Production culturelle s’était déplacé sur les lieux où il a déploré un « contre l’art et la créativité ».

Lire aussi : Détérioration d’une fresque murale : l’auteur toujours en garde à vue dans un commissariat à Alger

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités