PUBLICITE


 
International

Des violences à Washington suite à une manifestation pro-Trump

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Des manifestants pro-Trump font irruption dans le Capitole

Des manifestants pro-Trump font irruption dans le Capitole.

Le Congrès des Etats-Unis réuni, ce mercredi 6 janvier, pour certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle a dû suspendre la session suite à l’irruption des manifestants pro-Trump dans le Capitole.

Fait inédit dans l’histoire de ce pays, le président sortant avait appelé ses partisans à défiler en marge de cette séance.

Ainsi, les manifestants ont fait irruption lors des débats de la chambre des représentants. Ils ont investi les terrasses du capitole et provoqué l’évacuation des bâtiments du Congrès.

La manifestation a par la suite dégénéré. La police a alors fait usage de gaz lacrymogène pour tenter d’évacuer des partisans de Donald Trump qui ont envahi la scène installée pour la prestation de serment de Joe Biden le 20 janvier.

Au moins une manifestante a été blessée au niveau de l’épaule, selon les médias.

Lire aussi : Trump accuse Biden de « se présenter faussement » en vainqueur  

Tentative de « coup d’Etat » des partisans de Trump

Face à ces violences, plusieurs élus du Congrès ont dénoncé mercredi une tentative de « coup d’Etat » menée par des supporteurs de Donald Trump. Ces élus ont assuré que cette action était vouée à l’échec.

« Nous assistons à une tentative de coup d’Etat encouragée par le criminel de la Maison Blanche. C’est voué à l’échec », a tweeté le représentant démocrate  William Pascrell, faisant ainsi référence à Donald Trump.

« Il ne s’agit pas d’une manifestation. C’est une tentative de coup d’Etat », a de son côté estimé l’élue Diana DeGette, en dénonçant « l’anarchie fomentée par notre propre président ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités