fbpx


PUBLICITE


 
Politique

Déchéance de la nationalité : Rahabi réagit


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Abdelaziz Rahabi

Abdelaziz Rahabi a réagi, ce samedi 6 mars, à l’avant-projet de loi sur la déchéance de la nationalité. « Tout enfant né de père ou de mère algériens est Algérien de plein droit. Il ne peut à ce titre être déchu de sa nationalité ». C’est ce qu’a indiqué l’ancien ministre de la Communication.

« Ce droit naturel ne peut être remis en cause pour des raisons politiques, sécuritaires ou autres invoquées par le projet du gouvernement », ajoute-t-il. Pour M. Rahabi, il s’agit d’une « proposition inutile et singulière ».

Celle-ci « procède », selon lui, « de la  dérive totalitaire systémique ». Cette dernière est « activée chaque fois que le peuple exige davantage de liberté et de droits et dans un contexte marqué par une restriction du champ des libertés individuelles et collectives », souligne-t-il.

« Faute de réponses concrètes aux revendications pacifiques et légitimes de son peuple, notre pays se radicalise dans tous ses segments sociaux et institutionnels », prévient-il.

Il « s’éloigne peu à peu de la voie de la raison et de la modération et nourrit ainsi ses propres  fragilités. Là réside, à mon sens, la plus grosse menace  contre la stabilité et la cohésion de la nation algérienne », conclut l’ancien ministre.

Le conseil du gouvernement a examiné, mercredi dernier, un avant-projet sur la déchéance de la nationalité. « Ce texte prévoit la mise en place d’une procédure de déchéance de la nationalité algérienne acquise ou d’origine ».

Lire aussi : Déchéance de la nationalité: qui est concerné par l’avant-projet de loi?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités