PUBLICITE


 
Politique

Covid-19 : un conseil interministériel consacré à la situation sanitaire et l’acquisition du vaccin

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le Premier ministre a présidé, ce dimanche 29 novembre, un conseil interministériel consacré à l’évaluation de la situation épidémiologique liée à l’épidémie du Coronavirus (Covid-19) et l’acquisition du vaccin anti-Covid, selon un communiqué des services du Premier ministre.

Ont pris part à cette réunion, les ministres en charge de l’Intérieur, des Transports, de la Santé, de l’Industrie pharmaceutique ainsi que le président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Cette réunion a permis d’étudier « l’évolution de la situation épidémiologique du covid-19 ainsi que le dispositif sanitaire adapté mis en place au niveau des structures hospitalières et la mobilisation des moyens et ressources supplémentaires pour faire face à l’augmentation récente du nombre de patients », précise le communiqué.

Lire aussi : Covid-19: des laboratoires algériens se lancent dans la production des tests antigéniques et PCR

Au cours de cette réunion, « la question d’acquisition du vaccin anti-Covid-19 », a été examinée, « notamment à la lumière des avancées réalisées au titre de la phase de développement et d’expérimentation de ce produit par plusieurs laboratoires pharmaceutiques », ajoute la même source.

A ce titre, le Premier ministre a rappelé « l’engagement de Monsieur le Président de la République à acquérir le vaccin anti-Covid au profit de nos citoyens dans les meilleurs délais ». Il a indiqué que « le choix du produit revient en premier lieu à l’autorité sanitaire ». Il doit aussi « impérativement offrir les gages de qualité, de fiabilité et bénéficier de l’agrément de l’Organisation mondiale de la santé ».

Lire aussi : Covid-19 – Sécurité sociale et remboursement : comment s’y prendre?

Des Task force

En outre, il a souligné que cette question « revêt la plus grande priorité pour les pouvoirs publics qui mobiliseront tous les moyens financiers et matériels dans ce cadre ». Aussi, le Premier ministre a demandé « la mise en place d’un dispositif opérationnel en charge de la préparation de tous les aspects logistiques liés à l’opération d’importation du vaccin ainsi que son stockage et sa distribution ».

C’est ainsi qu’il a été décidé la mise en place de deux Task force : La première d’ordre sanitaire, présidée par le ministre de la Santé. Sa mission est de « proposer la stratégie d’acquisition du vaccin, le plan de vaccination à mettre en œuvre ainsi que la préparation du personnel appelé à être mobilisé dans la campagne de vaccination ».

La seconde Task force, présidée par le ministre de l’Intérieur est chargé de « préparer l’organisation de la logistique nécessaire au transport, au stockage et à la distribution du vaccin », conclut le communiqué.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités