fbpx


PUBLICITE


 
Face à l'administration

Covid-19 – Sécurité sociale et remboursement : comment s’y prendre?


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Au cours de ces dernières semaines, l’Algérie a enregistré une hausse du nombre d’infections au nouveau coronavirus. Si vous travaillez dans une entreprise publique ou privée et que vous présentez des symptômes du Covid-19, vous devez suivre certaines démarches :

Certificat médical d’arrêt de travail

Vous devez d’abord nécessairement vous faire dépister. Les laboratoires proposent trois types de tests (sérologique, antigénique et le PCR) et le scanner. Il est important de retenir que le test sérologique peut être négatif durant les premiers jours de l’infection.

Lire aussi : Covid-19 : un coût amer pour certains malades (Témoignage)

Si vous êtes testé positif, le médecin vous prescrira un traitement et un certificat médical d’arrêt de travail de quinze jours. Vous devriez alors déposer l’original de votre certificat au niveau de l’administration dans un délai de 48 heures pour bénéficier du droit à un remboursement de votre salaire.

Prolongation de l’arrêt de travail

Votre état de santé peut cependant nécessitait une prolongation de l’arrêt de travail. Si vous êtes toujours testé positif au Covid-19 au bout de 15 jours, le médecin vous prescrira le renouvellement de l’arrêt de travail pour une durée qu’il aura à déterminer.

Remboursement partiel ou total ?

Le remboursement de votre salaire sera partiel et donc à hauteur de 50% du 1er au 15ème jour de l’arrêt de travail. Il sera, par contre total, au-delà du 16ème jour ou du premier jour d’hospitalisation. C’est-à-dire qu’il sera à hauteur de 100% en cas de prolongation de l’arrêt de travail.

Lire aussi : Covid-19 – Test PCR : neuf laboratoires proposent un « prix public » de 8.900 dinars

Documents à présenter à la  CNAS

Pour avoir le droit au remboursement partiel ou total de votre salaire, vous devez présentez quelques justificatifs à la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS). Il s’agit du scanner (avec interprétation/compte rendu), du résultat des analyses médicales et les conditions exigées par l’employeur pour la reprise de travail.

Reprise du travail

À l’issue de 15 jours ou un mois d’arrêt de travail, certaines entreprises exigent de l’employé de se faire, à nouveau dépister. L’objectif est de s’assurer qu’il est désormais négatif au coronavirus. Après avoir effectué le test, l’employé devra se présenter chez le médecin de travail ou un médecin privé qui décidera de sa reprise de service.

Lire aussi : Covid-19: la PCH annonce la réception prochaine d’une quantité de « Lovenox »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités