fbpx


PUBLICITE


 
Votre santé

Covid-19 : le vaccin Spoutnik V produit en Algérie à partir de septembre


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Vaccins

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

 

Le groupe public Saidal produira le vaccin anti-Covid « Spoutnik V » en Algérie en partenariat avec le laboratoire russe, à partir de septembre prochain. C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi 7 avril à Alger, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed.

« Après avoir relevé beaucoup de défis relatives à la Covid-19: médicaments, masques, oxygène, tests, etc. Nous devons aujourd’hui relever le défi vaccin. Nous serons au rendez-vous à la rentrée prochaine. En septembre, nous serons prêts à produire un vaccin algérien ». C’est ce qu’a déclaré M. Benbahmed sur les ondes de la Chaîne III de la radio algérienne.

Ce projet sera concrétisé au niveau de l’usine Saidal de Constantine, grâce au transfert technologique assuré par les Russes, à travers une plateforme numérique accessible aux experts algériens, et qui rassemble toutes les données nécessaires pour la fabrication de « Spoutnik V », selon trois phases: la culture cellulaire, la répartition aseptique et le contrôle biologique.

Lire aussi : Covid-19 : le vaccin Spoutnik V produit en Algérie à partir de septembre

Laboratoire indien

« Trois comités englobant des experts de Saidal, des universitaires, des centres de recherches, l’institut Pasteur et des cadres du ministère, travaillent actuellement d’arrache-pied sur le transfert de la technologie offert par le fond russe », a assuré le ministre.

Outre le partenaire russe, le groupe Saidal sera accompagné par un laboratoire indien leader dans la fabrication de ce type de produit et qui a déjà produit des vaccins anti-Covid dans d’autres pays.

Rappelant que ce projet est un moyen pour l’Algérie d’atteindre la « souveraineté sanitaire », M. Benbahmed a souligné que les vaccins produits localement seront également destinés aux différents pays de la région.

« L’Algérie sera intégrée dans la mondialisation de la production de vaccin, elle aura toute sa part et toute sa responsabilité dans la vaccination des populations africaines », a-t-il affirmé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités