fbpx


PUBLICITE


 
INFO’Fil

Covid-19 en Algérie : réquisition des unités de production d’oxygène


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Bouteille d'oxygène

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

 

 

Les différents établissements de production d’oxygène sont réquisitionnés, à partir de lundi, pour assurer l’approvisionnement continu de l’ensemble des établissements hospitaliers en oxygène médical, en riposte à la résurgence de la pandémie COVID-19, a indiqué le ministère de l’Industrie Pharmaceutique dans un communiqué.

Il a été procédée à cette démarche lors d’une réunion de coordination et de suivi avec l’ensemble des producteurs de l’oxygène en Algérie, présidée lundi, au siège du ministère, par le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, en présence des cadres du ministère de l’Industrie Pharmaceutique, ainsi que des représentants des ministères de l’Energie et des mines et de l’Industrie.

Organisée dans le cadre de la riposte à la résurgence de la pandémie COVID-19, ainsi que pour garantir la disponibilité et l’approvisionnement continu de l’ensemble des établissements hospitaliers en oxygène médical, la réunion a vu la participation de l’ensemble des producteurs de l’oxygène en Algérie, à savoir Lindgaz, Calgaz, Aures , Petro air, SARL gaz industriel, Rayanox, Maghrebine des Gazs, Sider, Tosyali et AQS.

Lors de cette réunion, explique le ministère, « il a été procédé à la réquisition de ces différents établissements de production ». Selon la même source, M. Benbahmed « les a instruits à l’effet d’assurer un remplissage maximum des différentes cuves de stockage et des obus d’oxygène, réparties à travers l’ensemble du territoire national ».

Passer en revue les moyens logistiques

A cet effet, précise-t-elle, « les différents producteurs sont tenus de communiquer aux services compétents du ministère de l’Industrie pharmaceutique, dans les plus brefs délais et d’une manière hebdomadaire, leurs programmes de constitution de stock d’oxygène, ainsi que l’estimation de leur parc bouteille circulant et en stock ».

« Les services de l’Inspection Générale sont chargés de contrôler, le strict respect de l’application de ces instructions », souligne le document.

La réunion a également permis de passer en revue les moyens logistiques de transport des différents producteurs, ainsi la flotte dédiée au transport de l’oxygène médical, note le ministère, affirmant que cette flotte est composée de 69 camions de différentes capacités, soit une capacité de 1.165.000 litres par rotation.

Cette capacité est renforcée par 14 camions de 20.000 litres, appartenant au groupe Sonatrach mobilisables dans l’immédiat, soit une capacité totale de 1.445.000 litres par rotation, ajoute-t-il.

M. Benbahmed a instruit, par ailleurs, « l’ensemble des producteurs d’oxygène à l’effet d’optimiser et de mutualiser les moyens logistiques pour assurer le transport et la distribution de l’oxygène aux différents établissements hospitaliers, en prévision d’une hausse de la demande en vue de la résurgence de la pandémie ».

    S’abonner
    Notification pour
    guest
    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
Plus d'actualités