PUBLICITE


 
Société

Coronavirus : Tebboune ordonne le durcissement des sanctions et le maintien de la fermeture des frontières

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le président Abdelmadjid Tebboune a « ordonné le durcissement des sanctions à l’encontre de tous les contrevenants, individuellement ou collectivement, aux mesures de prévention » contre le coronavirus. Lors de la réunion du conseil des ministres, il a également instruit le Premier ministre d’étudier les mesures à prendre avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus afin de décider des actions à entreprendre dans les prochains jours en vue de briser la chaîne de contamination et de circonscrire les foyers épidémiques.

Lire aussi : Coronavirus : plus de 300 cas confirmés au cours de ces dernières 24 heures en Algérie

Abdelmadjid Tebboune a également ordonné le renforcement de la surveillance épidémiologique, du contrôle quotidien du fonctionnement des hôpitaux et du stock de matériels de dépistage. Le chef de l’Etat a aussi ordonné le maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes jusqu’à ce que Dieu nous libère de ce fléau.

Abdelmadjid Tebboune est revenu les « comportement de certaines citoyens. Selon le communiqué, le chef de l’Etat a relevé avec « amertume » ces comportements  qui « veulent faire accroire aux autres que le Covid-19 n’est qu’un mythe à visées politiques ». Il s’est étonné d’une telle irresponsabilité alors que les morts sont déplorés, chaque jour, par milliers à travers le monde, à commencer par les pays les plus développés.

 

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités