PUBLICITE


 
Politique

Coronavirus : le gouvernement veut lutter contre les agressions et les vidéos dans les structures de santé

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le gouvernement veut lutter contre la violence au sein des établissements de santé publique mais aussi contre les vidéos faites par des citoyens dans ces structures. « Il a été remarqué au cours de ces dernières semaines des agressions physiques et verbales à l’encontre des personnels médical, paramédical, administratif et des citoyens au sein des hôpitaux et d’autres structures de santé », écrit le Premier ministère dans un communiqué publié dans la soirée.

Lire aussi : Agression contre le personnel de santé : Zeghmati demande aux procureurs « l’arrestation » des auteurs et des « réquisitoires fermes »

« Il a été remarqué dans ce contexte la manipulation des photos et leurs diffusion à travers les réseaux sociaux et les les médias portant atteinte la dignité des patients et leurs familles ainsi qu’au professionnalisme du corps médical », ajoute la même source. Pour elle, ces « actes sont inadmissibles et constituent une atteinte à la sécurité des personnes et des biens publics ». « Ces actes étrangers à notre société qui la rejette sont devenus plus dangereux dans le contexte que vit le pays », précise le Premier ministère.

Lire aussi : Bouira : le directeur d’un hôpital saute de la fenêtre pour échapper à une agression, la DSP dénonce

Dans ce contexte, le « président de la République a donné instruction pour renforcer la protection des personnels médical, paramédical et administratif à travers un texte de loi », selon la même source. Il a également été demandé au ministre de la Justice, celui de l’Intérieur, au patron de la gendarmerie et celui de la Sûreté nationale ainsi que les walis de « prendre les dispositions nécessaires pour appliquer la loi ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités