PUBLICITE


 
Société

Coronavirus : douze décès en Algérie (actualisé)

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Actualisé à 21h13. La direction de la santé et de la population de la wilaya de Khenchela a annoncé avoir enregistré un décès par le coronavirus. Il s’agit d’un homme âgé de 85 ans qui a été hospitalisé au sein l’établissement public hospitalier Sadi Maamar pour des problèmes respiratoires, selon un communiqué publié par Echourouk News. 

Actualisé à 14h01. L’Algérie compte désormais onze décès par le coronavirus. Il s’agit d’une femme âgée de 77 ans décédée hier mercredi. « Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès d’une patiente âgée de 77 ans à l’EPH d’Azeffoun. La défunte a consulté le 18 mars 2020 au niveau du point de garde d’Aghribs (EPSP Azeffoun) puis évacuée vers l’EPH d’Azeffoun pour acidocétose diabétique. Après examen clinique, analyses et clichés radiologiques, les médecins retrouvent une pneumopathie bilatérale sur quoi, la décision a été prise de l’hospitaliser avec isolement et prélèvement. Elle décède le 19/03/2020 à 04 H du matin. Le résultat du prélèvement revient aujourd’hui, 20 mars, comme POSITIF », précise la direction de la santé et de la population de la wilaya de Tizi Ouzou sur sa page Facebook.

L’Algérie a enregistré, ce vendredi 20 mars,  un dixième décès par le coronavirus (COVID-19), selon un nouveau bilan. Il s’agit d’une femme à El Oued. Le pays compte pour l’instant désormais 90 cas.

Lire aussi : Coronavirus – Abdelmadjid Tebboune s’adresse à la Nation : « la situation est sous contrôle »

Le ministère de la Santé avait souligné que le dispositif de veille et d’alerte mis en place « demeure en vigueur et que la mobilisation des équipes de santé reste à son plus haut niveau », rappelant le « strict respect » des mesures préventives décidées.

A savoir, « se laver les mains à l’eau et au savon liquide, ou par friction avec une solution hydro-alcoolique, et en cas de toux ou d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir en papier à usage unique, s’en débarrasser immédiatement après l’utilisation et se laver les mains ».

Pour plus d’informations le ministère invite les citoyens à consulter son site web: www.santé.gov.dz.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités