PUBLICITE


 
Politique

Constitution : le MSP veut « criminaliser l’usage du français dans les institutions officielles »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) est revenu, ce mardi 19 mai, sur la révision constitutionnelle en rappelant ses positions sur la question de l’identité. Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de son bureau national et signé par Abderrezak Makri, le parti a évoqué la « généralisation de l’usage de la langue arabe comme langue nationale et officielle dans les institutions et les documents officiels ». Dans ce sens, le MSP propose également de « criminaliser l’usage de la langue française » dans « les institutions officielles et comme langue dans les documents officiels ».

Lire aussi : Libertés, Hirak, Tamazight et opérations de maintien de la paix : les principaux amendements de la révision constitutionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités