fbpx


PUBLICITE


 
Société

Confinement sanitaire et conditions d’hébergement : le groupe HTT répond aux critiques


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

hôtel Mazafran

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

 

Depuis la reprise des vols internationaux le 1er juin dernier, les passagers sont soumis à un confinement sanitaire de 5 jours dans un établissement hôtelier réquisitionné à cet effet. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, une femme arrivant d’Istanbul et dont le visage est couvert par un masque dénonce les conditions d’hébergement.

Dans un communiqué publié hier lundi, le groupe public HTT a réagi en apportant quelques précisions. « Suites aux remarques formulées à travers les réseaux sociaux par une citoyenne rapatriée le 03 juin 2021 en provenance d’Istanbul et confinée dans l’hôtel Mazafran Zéralda, le groupe souhaite réagir sur les deux volets dont il est responsable à savoir l’hébergement et la restauration », écrit-il.

Selon lui, les « bus transportant 197 passagers sont arrivés à 16 H 30 au niveau de l’hôtel ». « Ces derniers sont réceptionnés par vague de cinquante personnes pour respecter les mesures de distanciation au niveau de la réception de l’hôtel et pour faciliter l’accomplissement des formalités liées à l’affectation des chambres et des fiches de police », explique-t-il.

Lire aussi : Réouverture partielle des frontières: le communiqué du Premier ministère

Les conditions d’hébergement

Le temps d’attente « dont il est fait mention est uniquement lié au temps d’admission et non à une mauvaise organisation. Une expérience dans ce domaine est à mettre à l’actif de cet hôtel qui a géré des dizaines d’opération de confinement en 2020 avec succès », poursuit la même source.

Le groupe HTT revient ensuite sur les conditions d’hébergement. Des conditions qui sont, assure-t-il, « tout à fait respectables ». « Les bungalows dont il est fait mention ont été réhabilités dans le cadre du programme de modernisation. Selon les propres aveux de la citoyenne ces bungalows étaient propres  et nettoyés », ajoute le groupe.

S’agissant de l’affectation des chambres double ou individuelle, le « choix est laissé aux citoyens selon leur convenance », affirme-t-il. Et d’insister : « il n’a jamais été question d’imposer une option. Pour les familles, selon le nombre d’enfants, ils sont hébergés en suites et bungalows ».

Lire aussi : Modalités de réouverture partielle des frontières : les Algériens protestent à Paris, Lyon et Marseille

Restauration

En ce qui concerne la restauration, le groupe évoque d’abord le menu du dîner servi aux confinés le 3 juin. Ce dernier « était constitué, en plus de la salade de crudités citée par l’intéressée, d’un plat principal (Blanquette de veau) accompagné d’un dessert (fruit de saison), servi dans les chambres (service room) ».

« Le petit déjeuner est également servi au niveau des bungalows », ajoute-t-il. « Enfin, s’agissant des mesures sanitaires, des consignes fermes et strictes ont été données aux responsables de l’hôtel ainsi qu’à l’ensemble du personnel pour le respect du protocole sanitaire qui est en vigueur depuis mars 2020 à ce jour », conclut le groupe.

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités