PUBLICITE


 
Economie

Changement à la tête de Sonatrach : le ministre de l’Energie se félicite de la nomination d’un jeune responsable

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Toufik Hakkar a pris ses fonctions de Président-directeur général (P-DG) de la Compagnie nationale pour la recherche, la production, le transport, la transformation et la commercialisation des hydrocarbures (Sonatrach), ce jeudi 6 février, en remplacement de Kamel Chikhi, rapporte l’agence de presse APS.

Présidant la cérémonie d’installation, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a félicité le nouveau P-DG pour sa nomination à ce poste, louant la compétence dont il avait fait preuve tout au long de son riche parcours dans le domaine des hydrocarbures et au niveau dE Sonatrach, en dépit de son jeune âge ne dépassant pas les 49 ans.

Lire aussi : Toufik Hakkar nommé PDG de Sonatrach

Il s’est également félicité de la nomination d’un jeune responsable à la tête du Groupe Sonatrach, affirmant que le choix de M. Hakkar par le Président de la République pour le poste de P-DG de la Sonatrach « constitue un message adressé aux jeunes algériens qui leur donne l’espoir que seules l’expérience et la compétence comptent ».

Répondant aux médias sur une question concernant « l’instabilité marquant la direction de Sonatrach, en raison du changement des PDG dans de courtes périodes », M. Arkab a indiqué que « ces changements sont opérés, au niveau des compagnies, pour apporter une nouvelle méthode de gestion en adéquation avec la stratégie tracée ».

A ce propos, le premier responsable du secteur a fait savoir que Sonatrach se focalisait sur l’optimisation de l’exploitation des hydrocarbures pour accroître la production, tout en déployant davantage d’efforts dans le domaine de la transformation des hydrocarbures pour la promotion de la production nationale et la création de postes d’emploi.

Dans le même sillage, M. Arkab a précisé que le groupe Sonatrach avait de grandes missions à accomplir consistant en la valorisation des hydrocarbures, la création de nouvelles opportunités d’emploi et de petites entreprises afin qu’elles soutiennent l’économie nationale, outre la participation efficiente à la transition énergétique.

Pour ce qui est de la confiance des partenaires étrangers, particulièrement avec le changement du P-DG de la Sonatrach, le ministre a indiqué que « la confiance existe, vu qu’il n’y a pas eu de grand changement », étant donné que M. Hakkar occupait le poste de vice-président Business Development & Marketing de la compagnie Sonatrach et était en première ligne en matière de relations avec les partenaires étrangers.

Pour sa part, M. Hakkar a exprimé ses remerciements et sa gratitude au Président de la République et aux autorités suprêmes du pays, pour la confiance dont il a été investie.

Il a assuré qu’il ne ménagerait aucun effort et consacrerait sa compétence et son expérience sur le terrain, pour être à la hauteur de la confiance placée en sa personne.

De son côté, M. Kamel Eddine Chikhi a félicité M. Hakkar, saluant ses compétences prouvées durant 20 ans années de collaboration avec lui.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités