Category:

1

Coronavirus : plus de 16.000 cas confirmés en Algérie

juillet 6th, 2020 by

L’Algérie a enregistré 463 cas confirmés au coronavirus (Covid-19), sept décès et 392 guérisons ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué ce lundi 6 juillet à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie. Désormais, le pays compte 16.404 cas confirmés, 959 décès et 11.884 guérisons, selon la même source.

Lire aussi : Coronavirus – Dr Lyes Merabet : « des professionnels de la santé nous sollicitent parfois pour se faire hospitaliser »

2

Coronavirus : quatre chapiteaux installés au CHU d’Oran pour le dépistage

juillet 5th, 2020 by

Quatre chapiteaux ont été installés, au niveau du Centre hospitalo-universitaire « Dr. Benzerdjab » d’Oran, pour accueillir les personnes se présentant au nouveau centre de tri et orientation pour un dépistage du Covid-19, rapporte l’agence de presse APS qui cite la cellule de communication de cet établissement sanitaire.

Installés à l’entrée du nouveau service de tri et d’orientation, opérationnel depuis quelques jours au niveau de l’ancien service des Urgences chirurgicales pédiatrique, ces chapiteaux, équipés également de chaises, permettent aux nombreuses personnes d’attendre leur tour dans de bonnes conditions et à l’abri, notamment en cette période de canicule qui sévit sur la capitale de l’Ouest.

Lire aussi : Constantine : l’auteur d’une vidéo montrant des cercueils dans un établissement hospitalo-universitaire arrêté

L’opération de dépistage est également assurée dans le strict respect des mesures de prévention et de distanciation sociale grâce aux agents affectées pour l’occasion.

Depuis jeudi, le tri et l’orientation des patients Covid19 se fait au niveau de l’ancien service des urgences chirurgicales pédiatrique, qui a remplacé le centre de tri des UMC qui connaît une grande affluence des patients Covid-19 et autres.

3

Coronavirus : nouveau record de contaminations en Algérie

juillet 5th, 2020 by

L’Algérie a enregistré 441 cas confirmés au coronavirus (Covid-19), six décès et 311 guérisons ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué ce dimanche 5 juillet à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie. Désormais, le pays compte 15.941 cas confirmés, 952 décès et 11492 guérisons, selon la même source.

Lire aussi : Coronavirus – Dr Lyes Merabet : « des professionnels de la santé nous sollicitent parfois pour se faire hospitaliser »

4

Constantine : l’auteur d’une vidéo montrant des cercueils dans un établissement hospitalo-universitaire arrêté

juillet 5th, 2020 by

Hier samedi, l’auteur d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montrant des « cercueils à l’Etablissement hospitalo-universitaire (EHU) de Constantine qui renfermeraient des corps exposées au soleil » a été arrêté par les services de sûreté de la wilaya de Constantine , rapporte l’agence de presse APS qui cite ce corps sécuritaire.

Présenté à la justice pour « publication et diffusion d’informations tendancieuses susceptibles de porter atteinte à l’ordre public par l’usage d’un réseau social », l’auteur de la vidéo a été placé sous mandat de dépôt.

La direction générale de l’EHU de Constantine a affirmé dans un communiqué, dont l’APS a reçu une copie, que l’enquête menée a permis de démontrer que le seul but de la vidéo était de porter atteinte à l’établissement et de désinformer l’opinion publique.

Lire aussi : Coronavirus – CHU de Constantine : les résultats préliminaires de l’enquête de la commission ministérielle

Elle a ajouté que l’auteur de la vidéo a tenté par son geste d’amener les proches des concernés à s’attrouper à l’intérieur de l’établissement.

Les cercueils étaient bel et bien vides et entreposés à la cour du service en vue de leur utilisation en cas de besoin, a ajouté la même source.

Tout en rappelant le dépôt d’une plainte auprès des services de la sûreté, la DG de l’EHU a dénoncé la campagne dont il fait l’objet sur le réseau social, conclut le communiqué.

5

Crânes des résistants algériens : à qui nous devons la restitution?

juillet 4th, 2020 by

Les crânes des résistants algériens à l’invasion et la colonisation française, conservés depuis plus d’un siècle et demi au Musée d’histoire naturelle de Paris, ont retrouvé, hier vendredi, la terre natale lors d’une cérémonie officielle et solennelle présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Mena Défense revient sur le combat mené par des universitaire pour cette restitution. 

Il ne faut pas penser que la récupération des crânes des martyrs de la résistance contre le colonialisme, qui étaient entreposés dans un sous-sol du Musée de l’homme à Paris n’est que le fruit d’une négociation politique ou d’une subite esclandre diplomatique. Cette opération est le résultat du combat de citoyens qui a duré dix ans.

Le premier qui a demandé cette restitution après avoir découvert l’existence de ces crânes, a été l’anthropologue et historien Ali Farid Belkadi, en mai 2011. Il lancera une pétition intitulée “Pour le rapatriement des restes mortuaires algériens conservés dans les musées français”. Cet appel avait été lancé un an après le vote, par le Parlement français, d’une loi exigeant la restitution à la Nouvelle-Zélande de toutes les têtes maories détenues en France,

Lire aussi : Arrivée des crânes de résistants algériens à la colonisation française

Il sera suivi cinq ans plus tard par l’universitaire et écrivain Brahim Senouci. Ce dernier avait lancé une pétition sous forme d’appel de 17 intellectuels et historiens des deux rives de la Méditerranée publié dans le quotidien français Le Monde le 9 juillet 2016 et ayant pour titre : « Les crânes de résistants algériens n’ont rien à faire au Musée de l’homme ».

Cet appel fera beaucoup de bruit et révélera au grand public le scandale que constituait cette collection de trophées de guerre à peine dix ans après le vote de la loi sur les bienfaits de la colonisation.

Lire aussi : « L’Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives »

En novembre 2016 sortait le livre de Mohamed Balhi, Zaatcha, 1849, qui a été l’occasion pour l’auteur de mettre encore une fois sur le devant de la scène.

Fin 2017 Abderrezak Ghedab, président de l’association anti-crime international et militant connu sur les réseaux sociaux, lui-même natif de la région de Biskra, avait adressé une correspondance au Président Macron lui réclamant la restitution de crânes. Il avait reçu une réponse le 19 décembre 2017, lui affirmant que :”le Président de la République [Emmanuel Macron] a accédé à la demande des autorités algériennes qui revendiquaient légitimement le retour de ces restes. Ils pourraient ainsi recevoir une sépulture dans la dignité”.

Du côté officiel algérien, il y a eu du chaud et du froid durant ces dix dernières années concernant cette question. le 17 Octobre 2017 par exemple, Le secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Saïd Abadou avait répété, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de l’immigration, la nécessité d’exiger des autorités françaises des excuses au peuple algérien, l’indemnisation pour les richesses spoliées durant la période coloniale et la restitution des crânes des anciens combattants « pour les inhumer dans les cimetières de chouhada en Algérie ». De son côté l’ancien secrétaire général du RND, aujourd’hui en prison, avait suggéré en octobre 2016 de laisser les crânes des résistants algériens détenus au Musée de l’Homme de Paris en France. «Il est préférable que ces crânes restent en France pour servir la mémoire de l’Algérie sur place», avait-il affirmé, en ajoutant que cette affaire allait servir «à nous distraire».

Sous l’ère du Président Tebboune, il semblerait que les choses aient pris une tournure un peu plus sérieuses, le 8 mai 2020, un de ses proches conseillers, Abdelmadjid Chikhi, avait fait des déclarations sur les différents qui opposaient Alger et Paris et a évoqué le cas des crânes de martyrs algériens. Il cite le dossier épineux « des crânes des martyrs qui ne sont pas restitués, jusque-là, à l’Algérie, à cause de la législation française qui ne cesse d’empêcher cette restitution, bien qu’un accord en ce sens a été convenu ».

En visite en février 2017 en Algérie dans le cadre de la campagne électorale pour la présidentielle française, le président Emmanuel Macron avait déclaré au journaliste Khaled Drarni (aujourd’hui en prison) que le « colonialisme était un crime contre l’humanité » avant de faire quelques gestes après son élection, parmi les quels l’engagement de la restitution des crânes et la reconnaissance de l’assassinat en 1957 du militant algérien Maurice Audin « sous la torture du fait du système institué alors en Algérie par la France ».

 

À propos de Mena Défense : 

Mena Défense est le premier site d’information sur la défense et la sécurité en Afrique du Nord fondé par le journaliste Akram Kharief.

6

Coronavirus : le nombre de cas confirmés continue d’augmenter en Algérie

juillet 4th, 2020 by

L’Algérie a enregistré 430 cas confirmés au coronavirus (Covid-19), neuf décès et 349 guérisons ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué ce samedi 4 juillet à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie. Désormais, le pays compte 15.500cas confirmés et 946 décès, selon la même source.

Lire aussi : Coronavirus – Dr Lyes Merabet : « des professionnels de la santé nous sollicitent parfois pour se faire hospitaliser »

7

Coronavirus – Manque d’oxygène : le ministre de la Santé réagit (vidéo)

juillet 4th, 2020 by

Le ministre de la Santé a réagi, ce samedi 4 juillet, à la question du manque de stock en oxygène posée dans certains établissements de santé publique dernièrement et notamment à Biskra où des plaintes ont été déposées contre un hôpital.

Lors de sa visite à Aïn Defla, Abderrahmane Benbouzid a évoqué des « doutes » et estime que le problème qui se pose ces derniers jours « n’est pas normal ». « Il y a un problème qui se pose ces derniers jours. Nous avons des doutes car il n’est pas normal », a-t-il dit.

Lire aussi : Coronavirus – Dr Lyes Merabet : « des professionnels de la santé nous sollicitent parfois pour se faire hospitaliser »

« Quand les hôpitaux travaillaient, on n’avait pas de problème d’oxygène. Les blocs opératoires et les urgences travaillaient (…). Maintenant le problème d’oxygène se pose partout. Quelle est la raison ? », se demande le ministre de la Santé.

Abderrahmane Benbouzid rappelle que certains malades atteints du coronavirus ont effectivement besoin d’oxygène. « Mais on donne de l’oxygène à un grand nombre de malades qui n’en ont pas besoin », a-t-il lâché.

« Nous avons des informations. Nous sommes dans ce contexte assez difficile et il y a, peut-être, des personnes qui tentent de nuire à l’image des hôpitaux pour des raisons ou des parties », a déclaré le ministre de la Santé.

8

Coronavirus : 26 décès et plus de 1500 cas enregistrés parmi le personnel de la santé

juillet 4th, 2020 by

Au total, 26 décès ont été et plus de 1500 cas de coronavirus ont été enregistrés parmi le personnel de la santé, selon Abderrahmane Benbouzid cité par l’agence de presse APS.

Le secteur de la santé a déploré, parmi les différents corps, 26 décès et plus de 1500 cas impactés, dont certains se sont rétablis et d’autres toujours en soins, a indiqué le ministre vendredi soir lors d’une émission de la Télévision publique sur la propagation du Covid-19 dans la wilaya de Blida.

Le ministre de la Santé avait annoncé auparavant des émissions télévisées consacrées aux wilayas enregistrant les taux les plus élevés de contamination au Covid19, animées par des spécialistes des hôpitaux de la wilaya concernée, dont celle consacrée vendredi à la wilaya de Blida.

Lire aussi : Coronavirus – Dr Lyes Merabet : « des professionnels de la santé nous sollicitent parfois pour se faire hospitaliser »

Concernant la hausse des contaminations après l’allègement des mesures de confinement sanitaire, le ministre a expliqué qu’il s’agit là d’un phénomène mondial liée à la nature même du virus, que les experts imputent au non-respect des mesures barrières.

Soulignant, dans ce sens, que la large propagation du virus dans les grandes villes était due à la forte concentration démographique dans les wilayas du nord, M. Benbouzid a déploré le fait que cette situation ait créé une lassitude surtout psychologique chez les personnels de la Santé.

Par ailleurs, le ministre de la Santé a assuré que les tests de dépistage PCR sont disponibles en nombre suffisants à l’Institut Pasteur, ajoutant que d’autres quantités seront importées dans les prochains jours.

De son côté, le directeur général de l’Institut Pasteur, Dr. Fouzi Derrar a affirmé que le nombre des analyses de dépistage est passé de 600/jour en mars dernier à 2600/jour ces derniers temps, précisant que les laboratoires seront renforcés dans les régions enregistrant des foyers de contamination.

S’agissant des laboratoires relevant du secteur privé, autorisés à effectuer les dépistage, Dr. Derrar a cité trois laboratoires dans les wilayas de Bordj Bou Arreridj, El Oued et Sétif, qui seront intégrés dans la nouvelle stratégie de laboratoires nationaux spécialisés dans le dépistage des maladies virales.

Des infectiologues, des pneumologues, des épidémiologistes, des médecins-réanimateurs et oncologues prenant part à cette émission ont passé en revue la situation épidémiologique dans la wilaya de Blida, citant l’existence de « deux à trois foyers de contamination » sur les 29 communes de la wilaya.

L’ensemble de ces spécialistes se sont accordés à dire que « pour briser la chaine de contamination le respect de trois règles de prévention, à savoir le lavage régulier des mains, l’observation de la distanciation sociale et le port du masque de protection par tous était impératif ».

9

Coronavirus : plus de 400 cas confirmés enregistrés en 24 heures

juillet 3rd, 2020 by

L’Algérie a enregistré 413 cas confirmés au coronavirus (Covid-19) et neuf décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué ce vendredi 3 juillet à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie. Désormais, le pays compte 15.070 cas confirmés et 937 décès, selon la même source.

Lire aussi : Coronavirus – Dr Lyes Merabet : « des professionnels de la santé nous sollicitent parfois pour se faire hospitaliser »

10

Coronavirus : près de 400 cas confirmés enregistrés en 24 heures en Algérie

juillet 2nd, 2020 by

L’Algérie a enregistré 385 cas confirmés au coronavirus (Covid-19), huit décès et 302 guérisons ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué ce jeudi 2 juillet à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie. Désormais, le pays compte 14.657 cas confirmés et 928 décès, selon la même source.

Lire aussi : Coronavirus – Dr Lyes Merabet : « des professionnels de la santé nous sollicitent parfois pour se faire hospitaliser »